Les Médaillons par Zofia Nalkowska, traduction Agnieszka Grudzinska

du 27 février au 30 avril 2015

"Les Médaillons" se composent de huit textes courts de Zofia Nałkowska (1884-1954), écrivaine renommée en Pologne dès les années 1910.

Après la Seconde Guerre mondiale, elle participa à la Commission d’enquête sur les crimes allemands en Pologne, assistant aux interrogatoires des témoins, aux procès des victimes, à des enquêtes sur place, en particulier dans le camp d’extermination de Chełmno.

C’est alors qu’elle rédigea les "Médaillons", récits entre fiction et document, entre narration et compte rendu, entre pensées prêtées aux protagonistes et descriptions réalistes. Ils furent publiés en 1946.

Chaque texte concentre l’horreur de la guerre et de la Shoah : convoi de déportés, ghetto vu du côté aryen, expérimentations sur les détenus, aspect économique des camps d’extermination, etc.

Traduits dans plusieurs langues, ces textes pionniers de l’écriture de témoignage mirent à nu des aspects insoutenables d’une expérience alors toute proche. Leur écriture "blanche", éloignée du pathos, expression de la stupeur devant le "sort que des hommes ont réservé à d’autres hommes", demeure pour le lecteur d’aujourd’hui un choc qui interdit d’oublier.

"— À vous, je vais le dire : je voulais vivre. Je ne sais pas pourquoi, puisque je n’avais ni mari, ni famille, ni personne, mais je voulais vivre. J’avais perdu un œil, j’avais faim et froid, mais je voulais vivre. Pourquoi ? À vous, je vais le dire : pour tout raconter, comme je vous parle en ce moment. Pour que le monde sache ce qu’ils ont fait."

menu