(Nie)ludzkie dzienniki / Récits (in)humains

du 10 mars au 31 décembre 2016

(Nie)ludzkie dzienniki / Récits (in)humains

Auteur : Szymon BOGACZ

Traduction: Kinga JOUCAVIEL

Guerre mondiale ; l’auteur se focalise sur une dizaine de personnages, Juifs et Allemands, rassemblés dans le ghetto, véritable huis clos où se heurtent le bien et le mal. La lecture s’ouvre à la réflexion universelle sur l’enfermement – l’emmurement – dans un ghetto ou dans un tout autre microcosme, au sens physique et idéologique. La structure de la pièce évoque celle d’une fugue où les différentes voix se croisent et résonnent dans une extraordinaire polyphonie. Chaque voix – cri de désespoir, de peur, de révolte et d’amour – est un témoignage des cruautés de la guerre qui abaisse l’humanité. Cette « vision multiple » ne sert pas à donner plusieurs éclairages d’une réalité, mais à faire monter la tension dramatique, astucieusement maintenue jusqu’au dénouement.

menu