Les Impatients

du 29 juin au 19 septembre 2016

Les Impatients marque dans l’œuvre de Nalkowska, écrivain d’un instinct sans défaut, qui a toujours préservé d’outrepasser les frontières de son talent, une étape décisive dans la prise de conscience de ses moyens et de ses ressources.

Presque entièrement enclose dans sa propre règle, cette œuvre atteint en même temps une perfection quasi définitive, que sanctionne une vision comme illimitée, extérieurement à travers le sentiment d’une progressive extinction dans les espaces périphériques, (…) et intérieurement à travers une succession infinie de reflets en miroir et d’interprétations possibles, par lesquelles elle s’oriente et en même temps se perd aux limites de sa problématique.(…) Par ses tentatives pour desserrer la trame des perceptions constituées en systèmes – comme celle des catégories fondamentales de la narration –, par la mise en mouvement du complexe que forment l’inconscient et les territoires limitrophes de la psyché, ce roman s’accorde avec les tendances qui traversent la littérature européenne d’aujourd’hui. (Skamander, 1939, n° 108-110.)

menu