Alternative Orange

du 16 novembre au 4 décembre 2011
Exposition multimédia, débats, projections, happening
Centre 59 Rivoli

Pour célébrer le 30ème anniversaire du mouvement, la Fondation "Alternative Orange" présente une exposition multimédia qui retrace l’histoire du mouvement et ses happenings.

Les origines

Le mouvement d’opposition artistique connu sous le nom d’ "Alternative orange", naît au début des années 1980 au sein des mouvements politiques étudiants à Wroclaw. Durant l’Etat militaire, le créateur et leader de l’Alternative Orange, Waldemar ‘Major’ Fydrych, s’est mis à dessiner dans l’espace public des nains qui apparaissaient sur les couches de peinture que le régime badigeonnait pour recouvrir les slogans anti-communistes. Ils sont devenus le symbole du mouvement. Leur nombre a fini par dépasser mille exemplaires. Considérant qu’ils ont été vus par quelques millions de personnes, il est possible donc de parler de la plus grande exposition de peinture en Pologne…

Art et activisme social

Les activités du mouvement ont toujours eu la double dimension socio-politique et artistique. Son but principal est d’atteindre par le happening la liberté dans ses dimensions esthétique et individuelle ainsi que de renverser le normativisme social, culturel et politique. Cet objectif perdure malgré les changements historiques survenus avec la Table Ronde et la chute du mur de Berlin. L’originalité de l’Alternative Orange consiste à apparaître toujours au moment où la société semble plongée dans la torpeur.

Entre surréalisme et dadaïsme

Les connaisseurs d’art y détectent une influence évidente du surréalisme et du dadaïsme, à la fois par le choix du vocabulaire et par l’importance accordée aux réactions spontanée des participants aux happenings. Dans les cercles culturels internationaux, l’Alternative Orange est considérée comme le plus grand mouvement artistique de caractère « non-violent » qui fait usage de l’humour et de l’ironie en tant qu’arme politique. C’est cette dimension légère, presque amusante du mouvement, associée à la logique d’opposition à la réalité négative qui séduit les générations de jeunes gens et qui voient en elle une alternative à la grisaille et au marasme du quotidien.

Walemar Fydrych : connu sous le pseudonyme « Major » (Commandant), il commence son activité sociale indépendante dans les années 1970. Créateur du mouvement artistique d’opposition au régime communiste, « Alternative Orange », il est arrêté par la Milice en 1988 au cours d’un de ces happenings pour avoir distribué des serviettes hygiéniques dans la rue. Condamné à trois mois de prison, il est rapidement relâché suite à la vague de protestations qui traverse la Pologne. L’auteur du Manifeste socialiste du surréalisme où il déclare que le système du parti socialiste était devenu tellement surréaliste qu'il était devenu, lui-même, une expression artistique, il reçoit de nombreuses récompenses pour son activité.

Vernissage de l'exposition aura lieu le mercredi 16 novembre à 18h00 à la galerie du Centre 59 Rivoli.

http://www.pomaranczowa-alternatywa.org/prezentacja_pa/mck_pomaranczowa.swf

Dans le cadre du programme culturel de la Présidence polonaise de l'Union européenne 2011

Centre 59 Rivoli

59, rue de Rivoli
75001 Paris
www.59rivoli.org

Entrée libre.

Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 13h à 20h.

menu