Un Mémorial de l'abolition de l'esclavage à Nantes

du 24 mars au 31 décembre 2012
conçu par Krzysztof Wodiczko et Julian Bonder

Implanté sur le quai de la Fosse, lieu symbolique de la ville de Nantes qui a vu partir de nombreux navires négriers vers l’Afrique, le Mémorial de l’abolition de l’esclavage sera inauguré le samedi 24 mars 2012.

A l'issu d'un concours international, la conception de ce Mémorial a été confiée à

Krzysztof Wodiczko, artiste polonais et à Julian Bonder, architecte argentin, tous deux installés aux Etats-Unis et internationalement reconnus.

Le Mémorial de l’abolition de l’esclavage entend marquer de manière solennelle et

durable le rapport de la Ville de Nantes à son passé de premier port négrier de France

mais surtout le Mémorial est un hommage à tous ceux qui ont lutté, luttent et lutteront

contre toutes les formes d’esclavage dans le monde.

Le Mémorial dépasse l’histoire nantaise : il est porteur d’un message universel d’interpellation, de solidarité et de fraternité à l’intention des générations futures.

Sa vocation n’est pas d’expliquer l’histoire mais de se souvenir et d’alerter, pour servir

de point de repère dans la construction d’une conscience collective refusant toute

forme d’asservissement et affirmant la richesse et la diversité humaine.

Krzysztof Wodicsko et Julian Bonder ont conçu le Mémorial de l’Abolition de l’Esclavage de

Nantes comme "une évocation métaphorique et émotionnelle de la lutte, principalement

historique, mais toujours actuelle, pour l’abolition de l’esclavage" avec pour fonction de " garder la mémoire du passé et mettre en garde pour l’avenir".

Pour plus d'informations, consultez le PLIK=145 .

menu