Fiac 2012

du 18 octobre au 21 octobre 2012
La galerie ŻAK BRANICKA expose Stanisław Dróżdż et Carl Andre
Grand Palais

FIAC 2012

Galerie ŻAK | BRANICKA

Stanisław Dróżdż et Carl Andre

"Notre proposition pour la Fiac 2012 réunit les œuvres du plus célèbre artiste polonais de la poésie concrète Stanisław Dróżdż et de l'une des figures classiques de l'art minimal et conceptuel - Carl Andre."

Une œuvre majeure de Stanisław Dróżdż - Algèbre de prépositions (1987) - dialoguera avec une sculpture sol de Carl Andre.

Stanisław Dróżdż

Les travaux de Stanisław Dróżdż sont basés sur des textes courts ou des mots, qui évoluent en images et sont placés dans de nouveaux contextes en déconstruisant leurs significations sémantiques, à travers divesr arrangements sur une couche plane ou dans l'espace.

En 1967, Dróżdż a commencé à écrire une sorte de poésie, dont la forme reflète son contenu et qu'il appela "Formes du Concept" (Concept Shapes).

Dróżdż se considérait comme un poète, bien qu'il matérialise les mots par lesquels la pratique de l'écoute est devenue un processus de compréhension réelle des paroles.

Dans son ouvrage "Untitled (entre les deux)" (1977), le mot est écrit dans l'espace de la Galerie Foksal et le visiteur est littéralement debout à l'intérieur de l'oeuvre.

"Algèbre des Prépositions" (1987) se compose de 144 pièces (40 x 40 cm chacune).

En raison de sa taille, l'installation complète ne fut montrée qu'une seule fois à la Galerie Foksal à Varsovie en 1987. Cette œuvre monumentale pourrait être présentée à la Fiac 2012, pour la première fois en 25 ans depuis sa restauration. Développé sur la base de mots et de nombres, elle est une illustration géométrique de combinaisons possibles de prépositions dans la langue. Pour Dróżdż, la langue est un système de jeux où il traverse toutes les combinaisons possibles. En outre, chaque partie de l'installation montre la syntaxe; traduite graphiquement et dans un ordre rigide calculémathématiquement.

La deuxième partie du projet est l'une des sculptures au sol les plus célèbres de Carl Andre. Il a étudié et exploré les relations spatiales des mots plus tôt dans sa carrière et a utilisé des mots dans ses poèmes manuscrits ou dactylographiés comme des sculptures depuis les années 1960. Selon sa compréhension de la parole comme un module spécifique, André a créé une forme de poésie qui ressemble aux formes géométriques de matériaux industriels, poutres en bois, briques et tuiles dans ses oeuvres en trois dimensions caractéristiques.

Selon Andre, les mots (objets communs) "ont des qualités tactiles palpables que nous ressentons lorsque nous les prononçons, quand nous les écrivons, ou quand nous les entendons, et c'est le vrai sujet de ma poésie."

Le nombre -144- dans le titre du projet joue un rôle crucial dans le travail des deux artistes. La pièce "Algèbre des Prépositions" de Stanisław Drozdz se compose de 144 panneaux. Carl Andre a créé plus d'un travail faisant référence à ce nombre, sur papier aussi bien que dans ses sculptures au sol.

Nous trouvons intéressant que ces deux artistes aient commencé à travailler dans les années 1960 et tiré des conclusions très similaires sans pour autant avoir conscience du travail de l'un et l'autre."

Monika Branicka, directrice de la galerie ŻAK | BRANICKA

Grand Palais

Avenue Winston Churchill
75008 Paris

Du jeudi 18 au dimanche 21 octobre 2012 de midi à 20h.

Nocturne le vendredi 19 octobre jusqu'à 22h.

Stand : 1.H04

Plus d'informations : www.fiac.com/galerie.html?ex=742#.UGGoeq7DVak

Tarifs

Plein tarif, 35 €

Tarif réduit (moins de 26 ans), 20 €

Moins de 12 ans, gratuit

Forfait entrée + catalogue, 60 €

Catalogue, 35 €

Toutes les informations sur www.fiac.com

Galerie ŻAK | BRANICKA

Cracovie

ul. Sawickiego 5

30-212, Krakow

Pologne

Téléphone : +49 30 611 073 75

mail@zak-branicka.com

www.zak-branicka.org

Berlin

Lindenstr. 35

10969, Berlin

Allemagne

Téléphone : +49 306 110 7375

Fax : +49 306 110 7375

mail@zak-branicka.com

www.zak-branicka.com

menu