Piotr Anderszewski
joue Szymanowski

du 27 février au 28 février 2013
avec l'Orchestre de Paris sous la direction de Paavo Jarvi
Cité de la musique - Philharmonie de Paris

Piotr Anderszewski interprète Szymanowski

deux concerts symphoniques

mercredi 27 février 2013, 20h

jeudi 28 février 2013, 20h

Orchestre de Paris - Paavo Jarvi - Piotr Anderszewski

Orchestre de Paris

Paavo Jarvi, direction

Piotr Anderszewski, piano

PROGRAMME

Joseph Haydn

Symphonie parisienne n° 86 en ré majeur

Karol Szymanowski

Symphonie n° 4 pour piano et orchestre dite "Symphonie concertante"

Entracte

Johannes Brahms

Sérénade n° 1 en ré majeur, op. 11

Explorateur des répertoires peu connus, Paavo Jarvi inscrit à ce programme la Symphonie Concertante de Szymanowski – un véritable concerto pour piano en fait –, confié à Piotr Anderszewski qui fait à cette occasion ses débuts à l’Orchestre de Paris et son retour à Paris.

Le style du compositeur polonais est audacieux, le mouvement lent en particulier est un grand nocturne en apesanteur d’abord abandonné au piano, que l’orchestre investit peu à peu. Les deux mouvements extrêmes sont très denses, le premier plus vertical, le second virtuose et échevelé. Szymanowski se forgea un langage propre, découvrant d’abord Wagner puis les compositeurs allemands de l’époque, Strauss ou Reger. Sa fascination pour le Sud, pour l’Italie et l’Afrique, l’influença considérablement avant qu’il redécouvre les racines populaires polonaises.

De fait, Szymanowski est inclassable, sinon parmi les infatigables défricheurs.

Pour accompagner cette Symphonie Concertante, Paavo Jarvi a choisi à nouveau une symphonie de Haydn, l’une des plus étoffées parmi les Symphonies Parisiennes, la n°86, particulièrement enjouée. Il conclut le concert avec la Première Sérénade de Brahms, très proche par l’esprit des symphonies de Haydn. C’est un des premiers travaux de Brahms, qui avait tout juste vingt ans, d’abord musique de chambre, rapidement élargi à la dimension d’un orchestre.

***

On trouve, sur le site du pianiste polonais Piotr Anderszewski, des pensées sur la musique et des réflexions sur divers compositeurs ou interprètes. « La difficulté de Szymanowski, déclare-t-il, consiste à trouver le fi l conducteur, cette ligne qui nous mène de la première note à la dernière » : « cette ligne est très souterraine chez lui, elle n’est pas visible au premier coup d’oeil. C’est peut-être pour ça que cette musique est peu jouée. Pourtant, une fois qu’on découvre, qu’on a compris, entendu cette ligne, sa musique devient d’une évidence, d’une limpidité et d’une inévitabilité quasi mozartiennes ! »

C’est plutôt avec Haydn et Brahms, toutefois, que Paavo Jarvi et Piotr Anderszewski ont choisi de faire dialoguer la stravinskienne ou bartókienne Symphonie concertante pour piano et orchestre de 1932, dédiée à Arthur Rubinstein.

Coproduction Cité de la musique, Orchestre de Paris.

Avec le soutien de l'Institut Polonais de Paris.

Cité de la musique - Philharmonie de Paris

221, avenue Jean-Jaurès - 75019 Paris
M° Porte de Pantin
www.philharmoniedeparis.fr

20% DE RÉDUCTION pour les amis de l'Institut Polonais

(Hors catégorie 5 et dans la limite des places disponibles)

TARIFS : 25,60€ et 32,80€ AU LIEU DE 32€ et 41€

INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS

Précisez le code promotionnel "Institut Polonais"

Du lundi au vendredi, de 10h à 17h

01 56 35 12 12

reservations@orchestredeparis.com

Pour plus d’informations sur : www.orchestredeparis.com

Concert avec entracte - fin du concert vers 22h

menu