Edward Baran

du 19 avril au 15 septembre 2013
Le chemin à l'envers - rétrospective

EDWARD BARAN

Le chemin à l'envers

Rétrospective

"Pour sa programmation estivale 2013, le musée des Beaux-Arts d’Angers propose de redécouvrir l’oeuvre de l’artiste polonais Edward Baran.

Première rétrospective consacrée à cet artiste, en France, l’exposition dévoile son oeuvre atemporelle et profondément contemporaine. Elle revient, pour la première fois, sur presque 50 ans de carrière, s’attachant à montrer cette oeuvre foisonnante dans toute sa richesse et sa diversité.

Le travail d’Edward Baran privilégie la trame et le rythme, l’espace et le rapport plein/vide, dans un double mouvement de construction/ déconstruction.

La richesse et l’originalité de son oeuvre sont à la mesure de la force et parfois de la violence qui se dégagent de l’apparente fragilité des matériaux qu’il emploie.

Dès 1978, Edward Baran produit ses premiers papiers « évidés » dit aussi parfois « libres » ou « déchirés ». Sur un réseau de fils, trame et chaîne entrecroisées, très aérien, il pose plusieurs couches de papier, qu’il colle et peint ensuite à l’encre ou à la peinture. Vient enfin l’élimination de la surface par déchirement, qui fait apparaître les vides et structure l’espace.

Cette technique lui permet de « capter l’aléatoire jusqu’à aboutir à une écriture picturale entièrement personnelle fondée sur des alternances rythmiques » [Inès Champey, 1985] en transposant dans le papier des éléments venus du tissage.

Depuis peu, il se mesure à la toile, symbole de « LA » peinture. C’est le chemin à l’envers de son itinéraire. Certains événements ou découvertes sont prétexte à des oeuvres particulières, mais très importantes : vers 1989, il découvre l’ouvrage de James Joyce, Finnegans Wake, un « livremonstre» qu’il s’attache pendant plusieurs années à transcrire en peinture sur papier. Vers 1997-1998, il entreprend la série des Estampages, réalisés à partir de matrices en plâtre, à la veine parfois expressionniste, parfois plus figurative.

Avec plus de 200 oeuvres présentées, l’exposition s’attache à montrer tous les aspects du travail d'Edward Baran mais aussi son évolution permettant de mieux appréhender ses créations récentes."

Art Actuel

Expositions temporaires : du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00.

Exposition ouverte tous les jours 10h à 18h30

Tarifs : 4 € / 3 €, gratuit moins de 26 ans

Exposition Baran + Gisèle Bonin : 6 € / 5 €

menu