Bienvenue à la version béta du nouveau site web de l’Institut Polonais. Ce site est encore en construction et nous sommes désolés pour tous les inconvénients encourus lors de son utilisation. Vous pouvez toujours consulter l’ancienne version du site en cliquant sur ce communiqué.

Rafał Blechacz piano / Łukasz Borowicz direction / Orchestre Philharmonique de Poznań

musique
1 mars 2020

 

210e anniversaire de la naissance de Frédéric Chopin

 

RAFAŁ BLECHACZ, piano 

 

ŁUKASZ BOROWICZ, direction

ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE POZNAŃ (Pologne)

 

dimanche 1er mars 2020 à 20h - Théâtre des Champs-Elysées, Paris

 

La musique polonaise d’hier et d’aujourd’hui à l’honneur avec

le pianiste Rafał Blechacz

le chef Łukasz Borowicz

et l'Orchestre Philharmonique de Poznań

 

PROGRAMME

Roman Palester - Danses nuptiales, extraits du ballet "Le Chant de la terre"
Alexandre Tansman - Symphonie n° 3 "concertante" pour violon, alto, violoncelle, piano et orchestre
Frédéric Chopin - Concerto pour piano n° 1 op. 11

 

Voici réunis pour ce concert parisien trois représentants de la musique polonaise d’hier et d’aujourd’hui : l’Orchestre Philharmonique de Poznań, dépositaire d’un répertoire et d’une tradition musicale forte, le chef Łukasz Borowicz, proche du compositeur Krzysztof Penderecki et le pianiste Rafał Blechacz, lauréat du célébrissime Concours Chopin, compositeur dont il est l’un des interprètes de prédilection. Si Chopin justement et son concerto n° 1, de forme classique mais empli d’un romantisme presque enivré, clôt la soirée, nous aurons l’occasion d’entendre des pages de deux autres musiciens polonais : un extrait d’un ballet de Roman Palester (1907-1989), pianiste et compositeur de nombreuses musiques de films et une symphonie d’Alexandre Tansman (1897-1986) dont la richesse du catalogue (opéra, symphonie, musique de chambre…) et les relations qu’il a entretenues avec les plus grands musiciens du XXe siècle (de Ravel à Bartók, Prokofiev, Hindemith) en font une personnalité musicale phare de la modernité.

 

***

 

Les compositeurs prêts à partir ? Eh bien, oui. Ils vivaient aux époques différentes, ils représentaient les styles de l’expression artistiques bien différents, mais c’était l’émigration et la même ville – Paris – qui les ont unis. Les trois compositeurs polonais : Frédéric Chopin (1810-1849), Aleksander Tansman (1897-1986) et Roman Palester (1907-1989) ont quitté leur pays natal pour des raisons politiques, et se sont trouvés à Paris – pour y vivre, pour y épanouir leur création artistique. Tous les trois, ils ont réussi à développer des styles très spécifiques, très personnels, profitant – d’une part – des techniques de composition en vogue à leurs époques, mais – de l’autre – imprégnés des stylisations du folklore de leur pays d’origine.

Pour présenter la musique de ces compositeurs-émigrés, bien originale quoique peu connue, la Philharmonie de Poznań a choisi leurs œuvres les plus représentatives, exemplaires : Les Danses nuptiales du ballet Le Chant de la Terre de Roman Palester et Sinfonia Concertante d’Aleksander Tansman. En 2020 – le 1er mars, plus précisément – nous fêtons la 210ème anniversaire de Frédéric Chopin ; le programme ne manque donc pas de son Concerto pour piano et orchestre en mi mineur, Op. 11, joué par Rafał Blechacz, lauréat-vainqueur du 15e Concours international de piano Frédéric-Chopin à Varsovie. Lors de la soirée au Théâtre des Champs Élysées nous écouterons l’Orchestre de Philharmonie de Poznań et ses solistes, sous la direction de son chef, Łukasz Borowicz.

Ce concert à Paris fait partie d’une tournée européenne (Francfort s/Oder, Berlin, Darmstadt, Wiesbaden, Cologne) qui a pour cible la promotion du patrimoine culturel musical polonais – l’œuvre des compositeurs du XXe siècle – ainsi que la célébration de la 210ème anniversaire de la naissance de Frédéric Chopin.

 

Rafał Blechacz – pianiste polonais, considéré comme l’un des plus éminents de la jeune génération, héritier musical de l’art de piano de Krystian Zimerman. Avec son triomphe au 15e Concours international de piano Frédéric-Chopin à Varsovie en 2005, où il reçut le Grand Prix, la Médaille d’Or, tous les prix de règlement pour les meilleurs interprétations des mazurkas, des polonaises, du concerto, de la sonate (le prix fondé par Krystian Zimerman), ainsi que le prix du publique – Blechacz est devenu artiste notoire à l’échelle mondiale, reconnu le meilleur interprétateur de Chopin.

Il jouait dans de plus prestigieuses salles de concert : Concertgebouw à Amsterdam, Musikverein à Vienne, Philharmonie de Berlin, Alte Oper à Francfort, Herkulessaal à Munich, Salle Pleyel à Paris, Royal Festival Hall et Wigmore Hall à Londres, Tonhalle à Zurich, La Scala à Milan. On l’invite aux grands festivals – à Salzbourg, à Verbier, à La Roque-d’Anthéron, au Klavier-Festival Ruhr en Allemagne, au Gilmore Festival aux États-Unis. Il joue les concerts avec plusieurs orchestres symphoniques et sous la direction des chefs remarquables, comme Andrey Boreyko, Łukasz Borowicz, Charles Dutoit, Valery Gergiev, Daniel Harding, Marek Janowski, Pavo Järvi, Fabio Luisi, Kent Nagono, Andris Nelsons, Victor Pablo Perez, Trevor Pinnock, Mikhail Pletnev, Jerzy Semkow, Antoni Wit, Dawid Zinman.

En 2006 il a conclu un contrat d’exclusivité avec Deutsche Grammophon, une société allemande d’édition de disques, comme le second artiste polonais – après Krystian Zimerman – qui s’est lié avec cette maison. Son premier disque avec les Préludes de Chopin, paru en 2007, jouissait en Pologne du titre de « disque de platine » lors de la deuxième semaine de vente déjà. Consécutivement, ce disque serait primé par « Echo Klassik » en Allemagne et le « Diapason d’Or » en France. En 2008 est paru un autre disque, cette fois contenant les sonates par Haydn, Mozart et Beethoven, de nouveau reçu avec de l’enthousiasme pareil par des mélomanes. Le succès de ces deux disques était couronné à l’an 2010, proclamé l’Année de Chopin, par l’enregistrement des deux concertos de Chopin, avec accompagnement de la fameuse Concertgebouw Orchestra, dirigée par Jerzy Semkow. Le troisième disque de Rafał Blechacz a conquis le prix des critiques – « Preis der Deutschen Schallplattenkritik ». Un autre enregistrement de Blechacz – des pièces par Debussy et par Szymanowski – jouissait aussi d’une grande reconnaissance du milieu critique international. En 2010 la Deutsche Phono Akademie lui a décerné le prix « Echo Klassik » pour le meilleur disque du solo de l’année (musique des XIXe et XXe siècles) ; en plus, ce disque était nommé « Album du mois » par le magazine britannique « Gramophone ».  

En automne du 2013 Rafał Blechacz revient au répertoire de Chopin avec un enregistrement des sept grandes polonaises. Cet album s’est avéré encore un « disque d’or » déjà au premier jour de vente. Et il reçoit de nouveau le « Preis der Deutschen Schallplattenkritik » pour le meilleur album de « Musique de piano ».

En janvier 2014 Rafał Blechacz reçoit un des plus importants prix pour les pianistes – le Gilmore Artist Award.

 

Łukasz Borowicz – actuellement le premier chef d’orchestre invité à la Philharmonie de Poznań, lauréat de plusieurs concours internationaux de chef d’orchestre. Il travaillait avec beaucoup d’orchestres célèbres, comme London Philharmonic Orchestra, BBC Scottish Symphony Orchestra, Royal Philharmonic Orchestra, Los Angeles Philharmonic New Music Group, Konzerthausorchester Berlin, NDR Radiophilharmonie Hannover, MDR Sinfonieorchester Leipzig, SWR Sinfonieorchester Stuttgart, Düsseldorfer Symphoniker, Hamburger Symphoniker, Lucerne Symphony Orchestra, RIAS Kammerchor, Akademie für Alte Musik, Deutsche Symphonie Orchester Berlin, Bamberger Symphoniker, Deutsche Staatsphilharmonie Rheinland-Pfalz, Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, Orchestre National des Pays de Loire, Orchestra della Svizzera Italiana, Trondheim Symphony Orchestra, Queensland Symphony Orchestra, Luxembourg Philharmonic Orchestra, Orchestre National de Lille.

En octobre 2018 il dirigeait le spectacle des Huguenots de Giacomo Meyerbeer à l’Opéra Bastille – en tant que le premier chef d‘orchestre polonais dans toute l’histoire de l’Opéra de Paris.

La discographie de Łukasz Borowicz compte plus qu’une centaine d’albums. L’œuvre symphonique complet d’Andrzej Panufnik, avec participation de Polska Orkiestra Radiowa et de Kozerthausorchester Berlin sous sa direction, enregistré pour l’éditeur cpo a été honoré par le Special Achievement Award ICMA 2015. Un disque de Piotr Beczała, Heart’s Delight, enregistré avec le Royal Philharmonic Orchestra sous Łukasz Borowicz, pour l’éditeur Deutsche Grammophon a vite atteint le grade de « disque d’or » en Pologne. Avec l’orchestre de Philharmonie de Poznań Łukasz Borowicz enregistrait les compositions de Karol Kurpiński (La Radio Polonaise), de Franz Xaver Scharwenka (Naxos), les récitals d’opéra de Samuel Ramey (La Radio Polonaise), de Francesco Mela (Polskie Nagrania), les réalisations, en version de concert, de Giovanna d’Arco de Verdi (Polskie Nagrania) et de Djamileh de Georges Bizet. Un disque du cycle « Les ‘Stars’ des scènes d’opéra du Monde », avec Ewa Podleś et l’Orkiestra Filharmonii Poznańskiej (l’Orchestre de Philharmonie de Poznań), enregistrement « life » au concert à Poznań, a été honoré en France par le prix de L’Orphée d’Or par l’Académie du Disque Lyrique.

 

Orkiestra Filharmonii Poznańskiej (l’Orchestre de Philharmonie de Poznań) – un des meilleurs orchestres symphoniques en Pologne, active depuis 1947. Dans ses tournées il donnait les concerts dans la plupart des pays européens, et il participait aux plusieurs festivals de musique, comme – entre autres – Romaeuropa-Villa Medici, Kissinger Sommer, Ankara Sanat Festivali, Festwochen in Herrenhausen, Bregenzer Frühling, Dresdner Musikfestspiele, Choriner Musiksommer, Ludwig van Beethoven Easter Festival - Warsaw, festival artistique Janáčkův Máj (Festival Leoše Janáčka), festival d’opéra Smetanowa Litomyšl.

L’orchestre a accompagné les participants du premier – après la IIe guerre mondiale – Concours international de piano Frédéric-Chopin à Varsovie, et depuis 1952 il accompagne les finalistes du Concours International du Violon Henryk Wieniawski à Poznań.

Voici les noms des quelques chefs d’orchestre qui travaillaient avec les musiciens de Poznań : Hermann Abendroth, Henryk Czyż, Marco Erede, János Ferencsik, Reinhard Goebel, Eivind Gullberg Jensen, Christopher Hogwood, Pietari Inkinen, Jacek Kaspszyk, Kazimierz Kord, Zdeněk Mácal, Jerzy Maksymiuk, Sir Neville Marriner, Paul McCreesh, Rafael Payare, Jérémie Rhorer, Ainārs Rubiķis, Stanisław Skrowaczewski, Václav Smetáček, Antoni Wit, Carlo Zecchi. Et voici les solistes qu’il accompagnait :   Piotr Anderszewski, Martha Argerich, Piotr Beczała, Rafał Blechacz, Sarah Chang, Helen Donath, Franco Fagioli, Jean Fournier, Malcolm Frager, Alexander Gavrylyuk, Monique Haas, Ida Hændel, Anita Hartig, Philippe Jaroussky, Sumi Jo, Simone Kermes, Gidon Kremer, Aleksandra Kurzak, Sergei Leiferkus, Julia Lezhneva, Annick Massis, Albrecht Mayer, Francesco Meli, Johannes Moser, Victoria Mullova, David et Igor Oïstrakh, Gerhrad Oppitz, Emmanuel Pahud, Ewa Podleś, Maurizio Pollini, Samuel Ramey, Vadim Repin, Rugierro Ricci, Sviatoslav Richter, Mstislav Rostropovitch, Artur Rubinstein, Gil Shaham, Henryk Szeryng, Maxim Vengerov, Arcadi Volodos, Wanda Wiłkomirska, Pretty Yende, Narciso Yepes, Christian Zacharias, Krystian Zimerman, Nikolaj Znaider.

Orkiestra Filharmonii Poznańskiej compte parmi ses enregistrements ceux de la musique symphonique, d’opéra et de ballet, aussi bien pour la radio ou la télévision, que sur les disques (enregistrements pour Sony Classical, Polmusic, Wichtel Records, Polskie Nagrania, Muza, Largo Records, Dux, CD Accord, Naxos). En mai 2016 L’Orchestre, de concours avec le Chœur de l’Opéra et de Philharmonie de Podlasie et les solistes, sous la direction de Łukasz Borowicz, a réalisé le premier enregistrement mondial sur disques de l’oratoire Quo vadis de Feliks Nowowiejski. Cet album de deux disques, publié en 2017 par l’éditeur cpo en Allemagne, vient de gagner en 2018 l’un des plus importants prix de disque – International Classical Music Awards (ICMA 2018).   

           

 

Production Philharmonie de Poznań

En partenariat avec l’Institut Polonais de Paris et la Société Chopin à Paris

 

Théâtre des Champs-Elysées

15, avenue Montaigne

75008 Paris

 

Tarif  spécial avec réduction de 30%

Soit  45 - 35 - 26 - 18 €  au lieu de 65 – 50 – 38 - 26 €

Code Avantage : POZNAN0103

Réservation :

 

Informations : https://www.theatrechampselysees.fr/la-saison/orchestres/orchestres-invites/orchestre-philharmonique-de-poznan